vendredi 4 novembre 2011

Une sortie mondaine




J'en suis revenue exténuée mais heureuse.
L'énergie de Maman est incroyable.
Après avoir été a la Caisse Pop et enfin fait une demande de carte de guichet elle a été consulter son Médecin pour son bilan annuel, puis le dentiste afin de refaire une beauté a ses dents.
Le tout sans avoir oublié son sac a main!
Une visite a la pharmacie qui se devait rapide mais s'est allongée au fil des gens qu'elle croisait et n'avait vu depuis longtemps...
Politesse oblige on potine et les potins n'étaient pas a jour.
Sur le chemin du retour je lui ai offert d'aller s'égarer a la friperie.
Ah haa
Je ne croyais jamais quitter cet endroit vivante ou avant la fermeture...
Elle a adoré et fait de bien jolies trouvailles.
Puis un saut rapide ( mon oeil) a la bibliothèque
car elle avait réservé des livres et ils étaient maintenant disponibles.
Disons que je m'attendais pas a battre un record question temps passé a flaner dans les rangées de livres qui criaient mon nom..
Je m'étais pourtant dit: Ne fait que retourner ton bouquin et n'en reprends pas....
Parole d'ivrogne.
Suis revenue avec trois livres qui m'intriguaient!!!
Bravo.
Nous avons retraversé la rue sous une fine bruine
suis montée avec Maman a son appartement et ensuite défait les paquets récoltés tout au cour de notre journée.
Nous avons oublié l'arret au bureau de poste afin d'acheter quelques timbres mais j'y verrai.
Nous sommes promis de recommencer plus souvent et en plus d'aller prendre une belle marche dans le vieux cimetière...
Nous adorons les vieux cimetière curieux dites vous?
De retour chez moi j'ai mis au four un pain de jambon et fait des cup cake. Aussitôt mis a cuire
l'électricité a manqué puis revenue.
J'ai un le frisson une partie de la soirée et de la nuit, impossible de me réchauffer malgré un thé chaud et une bonne douche.
Que la fatigue.


Je regarde ravie mes achats, trois tricots et deux sacs a main.

1 commentaire:

cryzal a dit…

très beaux achats la petite sacoche rouge me fait de l'oeil

Une petite colère

Il en avait assez le ciel de tout ces nuages .... De ce temps de pluie, temps incertain. Alors une grande peine l'a envahi et il a t...