mercredi 6 mai 2015

Le philosophe.

 
 
 
 
Au jardin le philosophe est roi. Un roi modeste qui ne s'étouffe pas avec sa royauté.
Il s'installe et contemple la vie, le temps.
Il profite du soleil printanier et de la chaleur nouvellement installée pour réchauffer son corps courbaturé par un hiver long et froid.







 
 
Herman Le Chat vit ses neuf années avec sérénité.
Il étire ses journées au jardin a surveiller les oiseaux et au besoin le chien du voisin.
Loin d'être un chat ordinaire, il sait prendre la vie avec un grain de sel.
C'est un contemplatif né, avec a fleur de peau du sang guerrier !
Rien ne le trouble mais rien ne l'offusque.
 
Un roi modeste et simple.
 
 
 


Le jardin s'éveille.

 
 
 La grippe nous est tombé dessus sans préavis.
Nous obligeant à prendre une pause pour les travaux de rénovation dans la maison et oublier pour un temps les travaux au jardin.
Mais j'avais pris de l'avance malgré le temps pluvieux des dernières semaines. Chaque fois que la pluie cessait je sortais travailler sur le terrain de cette façon il n'y a pas trop de retard dû à la grippe. Pour le reste dès que la santé ira mieux je prendrai les bouchées doubles ou le temps qu'il faudra afin de combler le retard.


 
 
 
Tout doucement j'ai fait le tour du jardin en contemplant les plants au potager, les rosiers et autres vivaces.
Regardant tout au fond du bassin les Koi qui sortent de leur léthargie hivernale.
Beaucoup de plantes semblent ne pas avoir apprécié l'hiver glacial et quasi sans neige. Certaines n'ont pas survécu, d'autres vont s'en sortir haut la main et les autres avec peine et misère.
Avec le temps j'y verrai. Un pas à la fois.




 
La vie reprend peu à peu.
Sous les rayons du soleil.
La ou il y a de la vie, il y a de l'espoir.
A chaque jour suffit sa peine !
 
 
 


samedi 25 avril 2015

Défier les nuages.

 
 
 La matinée n'était pas avancée que j'écrivais ma liste de ''do-it '' comme si ajouter et ajouter afin d'en faire une liste à l'infini m'empêchait de voir ce ciel encore congestionné au dessus de ma tête. Depuis que le printemps est arrivé officiellement rien ne laisse croire que cette saison s'est installée. Dans plusieurs villes de la province il a neigé et cette neige hors saison recouvre le sol ... et persiste.
Alors on se tient occupé; on tient à jour notre liste de trucs a faire. Ceux que l'on remet a plus tard ...
J'ai trié, donné, jeté ..... Lavé, rangé et plié.

Cuisiné ...noté, fait mes semis et repiqué . Nettoyé, astiqué ... Classé.
Bref on n'arrête pas se croyant a l'abri du ciel gris.

Il pleut presque sans arrêt et le mercure est vraiment bas a un point tel que nous allumons le soir le foyer.
Question de remonter notre moral et chasser l'humidité.



Nous avançons dans les travaux de rénovation mais l'énergie baisse, la chaleur d'avril et son soleil fait défaut.

La verdure est absente et le travail dans les jardins est impossible. Les sentiers de marche sont boueux et souvent inondés. Malgré tout on ne se laisse pas abattre et a chaque jour je vais marcher. Je fais la forte tête et ignore le temps. Neige, pluie ou vent ne m'empêcheront pas de sortir.
Il le faut !
Et malgré tout ces ciels de pluie ou de brouillard de neige sont quand même agréables a voir !

Au retour il y a un trou dans le ciel ou filtre un peu de ciel bleu. Ce sera de très courte durée.
Ma marche m'a ouvert l'appétit les biscuits fraichement sortis du four avec un thé brulant seront appréciés.

Pour la soirée rien de compliqué: lecture au coin du feu et relaxe !


 
 
 
 

mardi 21 avril 2015

Jours de pluie

Les grandes glaces ont terminées leur exode.
Laissant l'eau libre derrière elles.


 
 
La neige au sol est entièrement fondue chez moi nous laissant voir le potager, les arbustes et les coins vivaces. L'euphorie du moment, cette fièvre du printemps nous pousse a sortir et installer nos meubles patio en rêvant du moment ou nous pourrons soit luncher a l'extérieur ou savourer thé ou café d petit matin. Les vêtements d'hiver devenus encombrants sont remisés dans les coffres ( même si la chaleur fait défaut et que nous en aurions souvent encore besoin du moins pour quelques un ) . 



Les oiseaux d'hiver partis, remplacés par d'autres qui viennent nicher et passer l'été avec nous. Quelques uns ne seront que de passage mais le bonheur est immense de les retrouver.


 
 
Puis la pluie s'installe ... Prévue pour une semaine.
Une semaine de pluie
froide
intense
 ..... Oui une longue semaine a rêver de beaux jours, a planifier les jardins .... une semaine à imaginer les rayons nous chauffer la peau !

mardi 24 mars 2015

Jouer dans la terre.






Crise printanière et comme à chaque année, parole de scout je ne dois pas partir de semis ... Et comme à chaque année lorsque la St-Patrick emporte le vent et le temps changeant je met mes mains dans la terre et pars quelques semis de tomates.
Juste quelques un ..... Pas trop ......
Bah un petit peu plus quand même. Afin d'enjoliver les rebords de fenêtres !

Et le temps d'un après-midi mon esprit vagabonde ... Je pense aux plants de tomates et ces jolis et combien savoureux fruits rouges et bien murs.

Il y a aussi des boutures de pélargonium qui s'ajoutent a côté des semis .....

Ils se prélassent au soleil lorsqu'il daigne se pointer le bout du nez.

Et durant ce temps je suis heureuse !
 

Oh c'est chouette !

Voilà donc que la belle Julienne sur son balcon se tourna vers nous et nous jeta un regard furibond.
Nous qui ne faisions que passer sans vouloir vraiment troubler son sommeil.

Dame Juliette se repose de jour et chasse de nuit.
Elle se nourri de rongeurs et écureuils. Quelques fois lorsque la faim la tenaille trop elle peu chasser de petits oiseaux.

Dame Juliette aime bien être le point de mire des marcheurs. A peine si son plumage ne nous effleure pas le bonnet lorsque nous devons passer sous son perchoir lors de notre marche quotidienne.






Cette belle du boisé a même tenté une attaque sur un petit écureuil roux.
Mais le coquin a filé à toute vitesse ! Son avantage les charmilles !
Peu importe elle saura bien se reprendre.

Chutttttt laissons la belle se reposer et partons sur la pointe des pieds afin de respecter ce cadeau de vie.

Chouette rayée.
Barred Owl
Strix Varia


Mars promesse d'un printemps.

Le printemps qui se pointa le nez un 20 mars emporta d'un souffle tout nos espoir de voir un peu de modération côté météo.

Un souffle glacial ... encore.

Peu de soleil .....  Et pour ma région a peu près aucune précipitation .....

Mais mars nous emporte des jours plus long d'une heure. Une luminosité incroyable !
Aujourd'hui nous avons droit a un répit : soleil e chaleur ( -2 Celsius) Chaleur pour certain c'est encore froid je l'accorde mais comparé a -30 Celsius ....



 
 
 Pour saluer la venue de cette nouvelle saison quelques marches au grand air ( eh oui je brave encore le vent glacial parfois ) et aussi de longues excursions en motoneige dans mon beau coin de pays !





 
 
 
 Le temps devrait se radoucir dans les jours a venir et malgré mon amour de l'hiver et de toutes les beautés qui m'apporte je suis fébrile à l'idée de me vêtir plus légèrement lors de mes sorties !