mercredi 1 juillet 2015

1 jour de juillet.

Et il pleut abondamment encore et toujours cette pluie et ce temps frais.
Le jardin croule sous la pluie et au potager je préfère l'ignorer.

Aujourd'hui la Fête du Canada mais aussi journée de déménagement pour plusieurs.
C'est comme ca ici le déménagement c'est le 1 er juillet que ça se passe et souvent soit sous la pluie ou par temps de canicule.
Journée ardue qui se déroulera sous la pluie et le froid.
17 degrés on est loin voir même très loin d'une température estivale.

Le ciel est pris au piège sous une couette de lourds nages gris.
Hier a partir du midi le temps s'est mis au beau.
Rarement plus d'une demi journée de beau temps par semaine.



 

mercredi 24 juin 2015

Journée au jardin.



Aujourd'hui journée de fête mais cette année curieusement je souhaitais la passer chez moi.
Les mains dans la terre bien en contact. Je désirais plus que tout profiter de mon jardin car pour une fois le soleil était présent malgré le vent et un mercure peu élevé.
Les tout derniers travaux au bassin semblent bien implantés. Les arbustes et plantes sont robustes et grandissent.
C'est le bonheur de constater que tout ce travail n'aura pas été vain.
 
 


Les coussins sont installés à la balançoire et sur les chaises. 
Invitantes couleurs qui incitent a s'y reposer et lire après le travail. A mon goût il manque des potées, celles présentes sont au ralenti, elles vivotent par manque de chaleur et de soleil. Le vent aussi les attaque durement. J'espère y remédier au pire je boucherai les trous avec des cactus qui passent leur été dehors.

 Tout est enfin prêt pour le moment tant convoité. M'installer sur une chaise confortable et lire.
Mais les nuages ont retrouvé la route et viennent s'installer rapidement. Changeant le bleu du ciel en un gris terne.
Même le vent prend force et malgré mon entêtement je dois fermer le livre, ranger les coussins et fermer le parasol.
La lecture se fera ce soir a l'intérieur.
Je préfère m'attarder au jardin.
Admirer et prendre le temps 
Au fil du temps.
 

St-Jean Baptiste



Journée de la Fête nationale.
Qui correspond aussi avec les fêtes païennes du solstice d'été.
Pour ce qui est de l'été on en reparlera.
Les façons de festoyer ont bien changées depuis.

Les chars allégoriques, le petit St-Jean Baptiste qui faisait honneur à la famille. Enfant blond et bouclé sont depuis longtemps rangés au grenier des souvenirs.
Malheureuse manière d'oublier ....

Même les gros party et feu de joie sont de moins en moins fréquentés. Les discours usés et sans rythme. Passé date.

Les fêtes de quartier ont pris la relève et encore car cette année ici au village tout est trop tranquille.

Il y aura feu ce soir et feux d'artifices au bord du fleuve.
Si Dame Nature y met un peu de bonne volonté.
Ce matin malgré le vent froid il y avait la présence du soleil mais vers 14h00 les nuages ont encore une fois envahi le ciel.

A tous bonne journée !



 

dimanche 21 juin 2015

Equinoxe d'été et Fête des Pères.

Oui nous avons franchi le cap et sommes en été.
En été ??? 

Eh bien dis donc mais où ça l'été ?

Le printemps a été avare de chaleur et de journées ensoleillées nous attendions donc la venue de l'été avec impatience.
Pourtant la température est automnale : venteuse, fraîche et pluvieuse.
Qu'en seront les promesses de cet été qui s'installe ?

J'ai besoin de soleil et chaleur sans demander de canicules mais de belles journées nous permettant baignades, promenades et repas à l'extérieur. Aussi des feux de joie le soir venu.
Des petits moments de plaisirs tout simples.
Un beau ciel bleu, des fleurs colorées.... Et pourtant au jardin tout croule sous la pluie tombée depuis les dernières semaines.
Pavots, lilas, rosiers qui débutent leur floraison, iris colorés, marronniers,œillets et ancolies bref tous sont écrasés sous le poids des gouttes de pluie.






Rhododendrons et azalées n'ont pas fleuri le printemps trop froid et trop venteux.

Les annuelles qui garnissent les potées profitent de l'humidité et de la pluie mais elles souffrent du manque de soleil et chaleur.
 Les soirées se passent à l'intérieur pour le moment et ce soir j'aimerais bien un feu de foyer afin de chasser l'humidité.

Mais malgré tout nous devons rester positif et profiter des beaux moments si rares soient- ils.

Et a tout les papas je vous souhaite une très belle journée a festoyer en famille près de ceux qui vous sont cher.  

mercredi 6 mai 2015

Le philosophe.

 
 
 
 
Au jardin le philosophe est roi. Un roi modeste qui ne s'étouffe pas avec sa royauté.
Il s'installe et contemple la vie, le temps.
Il profite du soleil printanier et de la chaleur nouvellement installée pour réchauffer son corps courbaturé par un hiver long et froid.







 
 
Herman Le Chat vit ses neuf années avec sérénité.
Il étire ses journées au jardin a surveiller les oiseaux et au besoin le chien du voisin.
Loin d'être un chat ordinaire, il sait prendre la vie avec un grain de sel.
C'est un contemplatif né, avec a fleur de peau du sang guerrier !
Rien ne le trouble mais rien ne l'offusque.
 
Un roi modeste et simple.
 
 
 


Le jardin s'éveille.

 
 
 La grippe nous est tombé dessus sans préavis.
Nous obligeant à prendre une pause pour les travaux de rénovation dans la maison et oublier pour un temps les travaux au jardin.
Mais j'avais pris de l'avance malgré le temps pluvieux des dernières semaines. Chaque fois que la pluie cessait je sortais travailler sur le terrain de cette façon il n'y a pas trop de retard dû à la grippe. Pour le reste dès que la santé ira mieux je prendrai les bouchées doubles ou le temps qu'il faudra afin de combler le retard.


 
 
 
Tout doucement j'ai fait le tour du jardin en contemplant les plants au potager, les rosiers et autres vivaces.
Regardant tout au fond du bassin les Koi qui sortent de leur léthargie hivernale.
Beaucoup de plantes semblent ne pas avoir apprécié l'hiver glacial et quasi sans neige. Certaines n'ont pas survécu, d'autres vont s'en sortir haut la main et les autres avec peine et misère.
Avec le temps j'y verrai. Un pas à la fois.




 
La vie reprend peu à peu.
Sous les rayons du soleil.
La ou il y a de la vie, il y a de l'espoir.
A chaque jour suffit sa peine !
 
 
 


samedi 25 avril 2015

Défier les nuages.

 
 
 La matinée n'était pas avancée que j'écrivais ma liste de ''do-it '' comme si ajouter et ajouter afin d'en faire une liste à l'infini m'empêchait de voir ce ciel encore congestionné au dessus de ma tête. Depuis que le printemps est arrivé officiellement rien ne laisse croire que cette saison s'est installée. Dans plusieurs villes de la province il a neigé et cette neige hors saison recouvre le sol ... et persiste.
Alors on se tient occupé; on tient à jour notre liste de trucs a faire. Ceux que l'on remet a plus tard ...
J'ai trié, donné, jeté ..... Lavé, rangé et plié.

Cuisiné ...noté, fait mes semis et repiqué . Nettoyé, astiqué ... Classé.
Bref on n'arrête pas se croyant a l'abri du ciel gris.

Il pleut presque sans arrêt et le mercure est vraiment bas a un point tel que nous allumons le soir le foyer.
Question de remonter notre moral et chasser l'humidité.



Nous avançons dans les travaux de rénovation mais l'énergie baisse, la chaleur d'avril et son soleil fait défaut.

La verdure est absente et le travail dans les jardins est impossible. Les sentiers de marche sont boueux et souvent inondés. Malgré tout on ne se laisse pas abattre et a chaque jour je vais marcher. Je fais la forte tête et ignore le temps. Neige, pluie ou vent ne m'empêcheront pas de sortir.
Il le faut !
Et malgré tout ces ciels de pluie ou de brouillard de neige sont quand même agréables a voir !

Au retour il y a un trou dans le ciel ou filtre un peu de ciel bleu. Ce sera de très courte durée.
Ma marche m'a ouvert l'appétit les biscuits fraichement sortis du four avec un thé brulant seront appréciés.

Pour la soirée rien de compliqué: lecture au coin du feu et relaxe !