dimanche 10 février 2008

Oubliée par le temps


Oubliée par les sentiments
Son carillon est même parti
vers ou?
Personne ne le sait.
On imagine qu'il a disparu avec la furie des éléments déchainés.....

Partis vers un ailleurs lointain, se pensant plus fin que les autres, comme si c'était vrai que chez le voisin le temps est plus clément.
Sa mélodie me manque, quoique parfois criante elle nous rappelait a la tempête présente.
Par contre son doux tintement des jours meilleurs était si doux a mon oreille, si doux a mes sens.
Printemps venu on retrouvera tel des vestiges quelques une de ces notes, mais il sera trop tard.
Trop tard pour le regret, trop tard pour bien faire.....
Un jour on le remplacera, un jour oui .....surement.

2 commentaires:

Le Jardin de Vérone a dit…

Pauvre Carillon gélifié !
Pris par la neige et le froid !!!
Il ne lui reste plus qu'à attendre le redoux ...
Redoux bien attendu !
Bisous
Vérone

Solange a dit…

Heureusement, il est remplaçable.

Au moin une fois par jour ....

Au moins une fois par jour nous recevons des veilles et alertes d'orages violents. La pluie est devenue journalière, pas moyen de passer...