vendredi 5 décembre 2008

Nez bien emmitoufflé



n
Par dessus tout je préfère ces promenades matinales quand dehors il fait froid et que l'air vif nous pince la peau.
Ce silence que l'on ne retrouve qu'a ces moments comme si les premiers vrais froids avaient tout cristallisé.
Puis peu a peu la vie reprend son cours, le cri strident du geai bleu, les pépiements des mésanges.
Le craquement sec des branches d'arbres sous les pas.
Nous avons fait un détour par le petit marais, pour y contempler sa vie emprisonnée dans la glace, un repos jusqu'au printemps prochain.


Le soleil est radieux il nous invite a sortir et lorsqu'il est temps de revenir au chaud, joues rougies par le froid, prête a affronter une autre journée, on se sent énergiques.
J'apprécie ses balades au gré des sentiers et traverser pour une dernière fois peut-être les champs a peine enneigés et y rencontrer la faune locale.
Au retour j'ai mis au four un gâteau au café qui embaume ma cuisine et je suis enfin prête a affronter une autre belle journée.

5 commentaires:

cammu a dit…

Des chevreuils au loin?

valou a dit…

de magnifiques photos et une magnifique balade qui m'a drôlement durant quelques mn...

caro a dit…

tes photos sont superbes

Miss Lulu a dit…

Oui au petit matin devant nous 3 chevreuils qui profitaient des champs encore accessibles.

Touchatou a dit…

Que de beauté ! Même si on n'aime pas l'hiver, on ne peut s'empêcher de trouver ça beau ! Et voir des chevreuils de si près, le paradis !
Lucie

Une petite colère

Il en avait assez le ciel de tout ces nuages .... De ce temps de pluie, temps incertain. Alors une grande peine l'a envahi et il a t...