dimanche 2 décembre 2007

Tres tot ce matin


Très tôt ce matin je n'avais de pensée que pour elle, cette mère, qui espère sont retour..
Brisée elle se tait et attend.
Elle souhaite et ne juge pas, elle attends, elle refait lentement le cours de sa vie a lui son fils, désiré au plus profond d'elle même, chaire de sa chaire, elle souffre, elle étouffe.
Tout a basculé en l'espace de quelques jours. Plus rien n'est parfait, même la maison n'est plus aussi accueillante.
Ils sont venus, ont interrogé puis repartis ne pouvant faire plus.
Ne sachant que dire, ni comment le dire....Sa rage ne fait qu'augmenter, une déferlante d'amour
de désespoir.
Son regard n'est plus le même, il est lointain, comme si elle le berçait encore lorsque petit elle n'avait d' yeux que pour lui, traçant son avenir de caresses et murmures.
Un cœur de mère est de chaleur, de bonté, inusable il sait être bon et généreux.
Il serait de retour parait il, elle a vieillie cette mère blessée.





3 commentaires:

le jardin de caro a dit…

il n'a pas été retrouvé ?

Le Jardin de Vérone a dit…

Très émouvant ton article là ...
Miss tu dit :
'Il serait de retour parait il, elle a vieillie cette mère blessée'
Il est rentré et comment vont ils ?

Miss Lulu a dit…

je n'ai vu que son automobile
j'attends lundi mon fils me donnera des nouvelles.

Au moin une fois par jour ....

Au moins une fois par jour nous recevons des veilles et alertes d'orages violents. La pluie est devenue journalière, pas moyen de passer...