dimanche 18 décembre 2011



J'aurais tellement aimé marcher dans une belle neige blanche...
Si comme moi vous en rêvez Allez visiter ce blog il saura vous émerveiller
ici  mais si vous faites partie de ceux et celles qui se refusent a mettre le nez dehors par temps froid allez quand même lire les billets et régaler vos yeux des photos!
Malgré tout le froid vif et matinal était au rendrez-vous!
Enfin!
Oui enfin car j'aime le froid et la neige, bref j'aime l'hiver.
Voir le soleil qui joue avec les cristaux de neige, entendre la glace craquer lorsque se forment les battures le long du littoral.
Marcher marcher et marcher encore, bien vêtue.
Nourrir les mésanges, respirer cet air vif si vivifiant !
Rien de tel et lorsque l'on est de retour a la maison on y apprécie son confort douillet.
Les joues rosies par le vent et le froid, la tête pleine d'images magnifiques et la main prête a écrire de beaux textes.
L'appareil photo a fait le plein de bonheurs imagés.
Un thé chaud, des petits biscuits, un bon livre ou un film tant désiré au coin du feu l'hiver s'étire avec ses levers et coucher de soleil.
Malheureusement ici question de neige c'est désolant!


Ce qui fait le bonheur de certain fait aussi le malheur de ceux qui ont besoin de l'hiver afin de pouvoir y trouver un équilibre sain.
J'aurais tant aimé y être dans cette jolie foret  enneigée, mais en pensée je l'ai accompagnée.


Vers la fin de la semaine nous avons eu un bon début de '' et tombe la neige'' de bien gros flocons qui se sont rapidement transformés en pluie torrentielle ( et zut alors! ).
Tout est devenu mouillé, inondé, sali d'une gadoue incroyable...
Les sentiers en foret sont devenus de véritables patinoire ce qui pose problème a ceux qui oseront affronter ces passages glacés.


Impossible de vouloir porter le regard ailleurs vers la cime des arbres, l'on doit se concentrer a porter le regard pas, vers nos pas, afin d'éviter de perdre pied et se retrouver les quatre fers en l'air et voir quantité d'étoiles!
Mais j'ai affronté le tout, la prochaine fois je songerai a mettre mes crampons après mes bottes, ce sera sûrement mieux!
Et qui sait si prochaine fois ne sera pas aujourd'hui même?

Aucun commentaire:

Une petite colère

Il en avait assez le ciel de tout ces nuages .... De ce temps de pluie, temps incertain. Alors une grande peine l'a envahi et il a t...