mardi 3 mai 2011

Voila donc que le soleil printanièr hésite a se pointer le bout du nez, il pleut beaucoup ( voir énormément) et ce n'est poas très chaud.
Mais le gout de jardinier, de refaire les rocailles et potager est présent.
En attendant la pluie j'ai enfilé ma veste et suis allée nettoyer le terrain ainsi que quelques plate bandes.
Sorti des meubles de jardin malgré le temps incertain et le fait que nous ne puissions les utiliser.
IL PLEUT TOUJOURS !

Mes vitres intérieures sont lavées et les moustiquaires lavées et posées aussi.
Il ne me reste que celles du sous sol.

J'ai osé laver les vêtements d'hiver et les ai rangés.
Suis allée au potager communautaires y porter ma brouette.
Et rêvasser devant mon lopin de terre .....détrempé.............

Puis me suis assise saisissant un temps de repos en regardant une bernache. Et me suis mise a me poser cette question : Mais qui regarde qui?

Le temps est maussade, les gens que nous croisons aussi.
Les vêtements d'été restent suspendus aux cintres comme figés dans une éternité sans soleil.
Mais je ne refuse de me laisser abattre par cette fichue température.
Je fais ce que je peux lorsque le temps me le permet si lorsque la pluie est de retour je fais le reste a l'intérieur.
Quelques gouttes de pluie c'est bon pour la peau et les cheveux!
Ce soir après un souper léger, j'irai relaxer sous la douche et ensuite lecture, il y a tout plein de bouquins qui m'attendent. Quoi que.... j'aimerais bien pouvoir lire un peu dehors dans la balancoire au soleil.
Mais bon.

Comme on n'est pas maitre du temps ...

1 commentaire:

Solange a dit…

Et quand le beau temps sera de retour, on aura tellement à faire qu'on ne pourra en profiter.Mais au moins je ne suis pas innondé.

Au moin une fois par jour ....

Au moins une fois par jour nous recevons des veilles et alertes d'orages violents. La pluie est devenue journalière, pas moyen de passer...