dimanche 11 janvier 2009

Sud-Est......... Sud -Ouest



Accalmie la froidure se taie
pour laisser le soleil jouer sur la glace, iriser de ses rayons
les courants marins laissés a eux même,
oubliés et figés pour la saison sur la batture.

Immensité désertique de froid
de bruits tordus et inquiétants.
Craquements lancinants et hurlements sourds.
Qui malgré tout, plaisent encore trop a mon oreille
moi solitaire et sauvage, j'en redemande encore.
Surement en guise de provision de trop plein.
Qui sait un jour je partirai si loin, perdue au travers sapins enneigés jamais je n'oublierai.

J'y crois, je l'espère mais si jamais il me manque trop je crois pouvoir fermer les yeux et
revivre ces instants de quasi liberté.
D'autres jours il m'étouffe tout autant que son eau peut être meurtrière
mais jamais je ne pourrai dire que je n'ai pas aimé.

© texte et photos

4 commentaires:

Touchatou a dit…

J'ai moi aussi ce profond amour et respect pour le fleuve. Je n'ai jamais été aussi éloigné de lui. Ses saisons et ses humeurs me manquent. Mais chaque fois que le revois, j'en ai le souffle coupé. Merci de nous partager ton paysage. Lucie

Vérone a dit…

Ton Texte est magnique et tes photos aussi !
Bisous
Vérone

Solange a dit…

C'est le fleuve vis à vis quel village?

Francine a dit…

Que c'est beau.... Tu habites vraiment un beau coin de pays miss Lulu :-)

Une petite colère

Il en avait assez le ciel de tout ces nuages .... De ce temps de pluie, temps incertain. Alors une grande peine l'a envahi et il a t...