jeudi 31 juillet 2008

De l'autre coté





De la clôture tout y est plus vert, c'est connu.
En route vers l'inconnu
dirigeons nous chez le voisin, épier ses moindres faits et gestes.
Discrétion indiscrète!
Voir sans être vu...

Mais quel est ce monstre
ce troll
ce géant aux longs bras qui par son étreinte
mortelle enserre sa proie s'y accroche, s'agrippe et la laisse abandonnée et sans force?
Ce despote hideux qui détruit tout, celui qui monopolise ce carré de terre et destitue de vie et d'espace celui qui ose s'établir a proximité?
Ce guerrier d'un autre monde exproprie ses voisins, il ose même s'établir de l'autre coté de la frontière ...
Que dire de sa façon de nous regarder avec cet œil jaune de la taille d'un soleil, de ces écailles vertes qui le temps d'une nuit grandissent et grossissent de façon ahurissante...De quoi se nourrit il?
Ou s'abreuve t-il?

Quand cependant on ose s'en approcher, armée d'un bâton pour éloigner ses multiples tentacules. Si l'on regarde d'un autre angle cette bête endormie tel un dragon, prête a se réveiller au moindre vent.
On constate avec étonnement, malgré son air menaçant, que sous sa cape l'air y est frais et calme, comme sous une ombrelle. Et ma foi je crois bien que ce serait surement l'endroit idéal, pour y lire un bon livre par une chaude journée bien a l'abri du soleil brulant sous une feuille de courge, il y fait surement bon vivre!

3 commentaires:

Solange a dit…

Il y a beaucoup de verdure de ce côté de la cloture, mais tu ne dis pas qui est ce monstre jaune qui t'épie.

le jardin de caro a dit…

en tous cas il se pait bien a cet endroit pas étonnant

valou1975 a dit…

j'aime beaucoup ce coin de verdure qui envahi la cloture et un très beau tournesol près du compost...

Une petite colère

Il en avait assez le ciel de tout ces nuages .... De ce temps de pluie, temps incertain. Alors une grande peine l'a envahi et il a t...