mardi 17 février 2015

 
 
 
Pauvre merle d'Amérique qui combat le froid.
Lui qui d'habitude migre vers des régions plus chaude.
Celui-là a surement raté son train !

Il sera plus vigilent l'an prochain à l'approche de l'hiver.

1 commentaire:

Solange a dit…

Je le plaints pauvre petit, bien vêtu on a du mal à supporter ça.

Au moin une fois par jour ....

Au moins une fois par jour nous recevons des veilles et alertes d'orages violents. La pluie est devenue journalière, pas moyen de passer...