samedi 22 juin 2013

L'heure d'or.










En cette belle saison à la fin du jour, tout se couvre d'une belle parure dorée.
L'heure d'or.
La nature est enjolivée et ainsi chaque détail capte cette magie des
derniers rayons.  




Les plus actifs profitent de cet instant 
afin de continuer leur labeur.
Et dès que le soleil se pointera au petit matin suivant ils reprendront leur besogne.   






Le jaune de l'iris est plus chaud.

                                                             

                                                              Les rosés et les teintes violacées à l'ombre du boisé
                                                             sont un peu plus riches.








                                             Curieusement d'autres semblent émerger de l'ombre
                                                    pour profiter un tout petit instant de cette beauté






                                                Quelques heures de magie ou il fait bon se promener et admirer
                                                 la vie au boisé. La lumière, les odeurs et les sons ne
                                                   vibrent pas de la même façon.

                                                Une belle manière de relaxer avant le soir.




                                  N'oubliez pas si vous voulez voir les photos en grand, un simple clic sur l'une d'elle!


4 commentaires:

Gine a dit…

L'heure d'or, l'heure bleue... le moment de la journée où tout s'apaise et où les couleurs se mettent au diapason...
Très beau billet!

Mingingi des prairies a dit…

Quel joli titre pour une promenade qui m'enchante, j'aime ton regard sur ce qui t'entoure...

Bon dimanche

Miss Lulu a dit…

L'heure bleue en hiver qui nous rappelle la fin du jour, celle ou les ombres s'étirent et se meurent doucement. L'heure d'or en été ou la nature se parent d'une lumière magique, décorée de mille paillettes vibrantes.

Miss Lulu a dit…

La nature nous offre une infinie de possibilité, un spectacle continuel. Il suffit tout simplement de porter le regard.

Au moin une fois par jour ....

Au moins une fois par jour nous recevons des veilles et alertes d'orages violents. La pluie est devenue journalière, pas moyen de passer...