dimanche 16 décembre 2012

Depuis deux jours les matinées sont froides, rien d'exceptionnel mais il me semble que mes visiteurs ailés se font plus rares; comme la mangeoire n'est pas a l'abri des vents les plus hardis s'y pointent et les autres attendront sûrement un moment moins venteux. Ce matin il y avait un étourneau sansonnet tremblant de froid et blessé a une patte. Il picorait le beurre d'arachide et goûtait a quelques graines. Curieusement il ne semblait pas trop savoir comment s'y nourrir. 
Rapidement les sizerins sont arrivés et l'en ont chassé. Lorsque l'on installe une mangeoire pour les oiseaux l'on se doit d'apprendre a vivre avec les plus forts, les chamailleurs qui doivent garder leur place. Mais aussi accepter les plus faibles et mal en point qui eux ne passeront peut-être pas l'hiver. Même si cela est triste c'est la vie. Le plus fort doit résister et les plus faibles laissent leur place....

2 commentaires:

Solange a dit…

C'est triste, mais c'est comme ça depuis que le monde est monde et bien peu de chance que cela change.Je ne sais pas pourquoi il faut toujours se reprendre en deux fois pour laisser un commentaire, publier le commentaire ne s'affiche pas.

Miss Lulu a dit…

Comme c'est curieux je n'arrive toujours pas a régler le problème c'est très embêtant !

Au moin une fois par jour ....

Au moins une fois par jour nous recevons des veilles et alertes d'orages violents. La pluie est devenue journalière, pas moyen de passer...