vendredi 8 mars 2013

Avec l'appui du soleil

 Je suis partie vibrante d'espoir car je savais enfin ou aller pour peut-être finaliser ma quête.

J'ai enfin trouvé, empruntant des champs, longeant ce qui était autrefois des clôtures, découvrant des vestiges d'une vie d'avant. Bref je suis revenue en arrière de près de trente ans....
Un retour sur mes pas, sur une partie de ma vie.



Magie de lumière, jeu avec l'ombre.

Le printemps peut-être découverte. Un espoir , d'une fleur d'avant.


J'ai découvert que le printemps est magie, espoir et vie.

Il est renaissance.  Il vibre en nous.
 Il est état d’Âme.

Sourire et bonheur.
Soleil et chaleur. 

Nulle preuve, mais un enchaînement de petites joies glanées ici et la, qui refont surface.
Rien ne prouve ... Tout n'est qu'attitude. Gratitude.

Chacun le voit à sa manière. Selon son besoin.



Il peut aussi être un ancien camps de bûcherons, délaissé de sa vie, de son essence première. La ou après le travail il a abrité tout ce qui était fête. Tout prétexte était bon. Plus rien, que des ruines qui a leur tour ont abrité le temps d'un hiver un animal . Le printemps c'est la foi après la survie.





Des champs oubliés de leurs culture, la ou la vie reprend ses droits. Une larme versée devant tant de souvenirs. Le printemps c'est une montée de vie, de sève, d'amour, de souvenirs.
De turbulence.

 




Il est aussi retour à la terre .... A moins que la relève n'y soit plus, que le nom ai refusé ...

La terre ... elle n'en a rien oublié, elle en garde encore la trace de celui qui venait y travailler fièrement. Dur labeur sous un soleil de plomb, un repos du long de la clôture  un repos mérité, un respect gagné durement.  Mais aussi fier de son art. Il n'y est plus ... Car l' abandon a remplacé l'acharnement.



Une fois comprise cette leçon à savoir que chaque détails 
que l'on veut bien accorder au printemps prend en nous racine.
Une explosion , une pulsion, un sentiment sans nom.
nul besoin de rechercher une preuve tangible. Le printemps étant une odeur, un cri d'oiseau, une trace de vie...
le printemps étant lumière... Et ombrage.


Le printemps est un chapelet de petits rien...
Qui mis bout à bout 
font rêver. Et peu importe si la neige neigera a nouveau, car oui il en reste a tomber.
Le printemps c'est la vie, la naissance.
Et lorsque je parle de naissance, j'inclus maternité des bourgeons, ils sont remplis de vie.
Prêt pour la délivrance.

Et ... malgré tout j'avais comme Thomas besoin d'une preuve....



QUE VOICI ....
LES CHATONS SONT EN FLEURS !
ET CE ... AVANT PÂQUES!







Voici donc .... la preuve tangible ....

De tout ce kilométrage soit en raquette, a pied ou en auto. De tout se désir de bien saisir, de tenir entre mes mains ce bouquet si convoité!


Un merci à Violette qui a tant aimé cette terre, qui a su répondre a ma demande silencieuse a fin de me faire voir ce que je n'aurais jamais trouvé, car je regardais trop loin, trop haut !

A tout ces bons souvenirs parfois silencieux.

Merci à André de m'avoir fait tant marché. cette terre ancestrale, de l,avoir parcourue de bien des façon  à sortir du bois, travailler la terre, les champs de légumes, à la pluie, sous la tempête.
A jamais dans mon coeur pour votre souvenir je dédie le printemps chez vous.


Un merci plus que spécial au propriétaire actuel .... 
 Avec qui j'ai passé un bon moment a jaser.
A vous merci encore vous m'avez fait revivre.



Km illimité....
Je suis vannée, courbaturée ... mais remplie de joie et de gratitude.

Aucun commentaire:

Une petite colère

Il en avait assez le ciel de tout ces nuages .... De ce temps de pluie, temps incertain. Alors une grande peine l'a envahi et il a t...