dimanche 3 mars 2013

Au pays de l'imaginaire







Au petit matin ou tout n'est que silence et douceur et que seuls ceux qui savent apprécier cet instant magique entre éveil et merveille. Privilège d'un moment unique ou même les flocons n'osent tomber au sol de peur de perturber cette quiétude.

L'odeur de mars. 
Le sentier vibrant que l'on aime suivre sur la route du printemps.

La ou tout peut nous surprendre... Rien n'y est impossible ....

Aucun commentaire:

Une petite colère

Il en avait assez le ciel de tout ces nuages .... De ce temps de pluie, temps incertain. Alors une grande peine l'a envahi et il a t...