mardi 20 novembre 2012

Promenade matinale

Lorsque le sol est recouvert de givre et que le soleil transforme tout en cristal. La ou l`arc en ciel se forme et disparait nous laissant incertain.
 Que nos pas au hasard du sentier résonnent dans le silence du boisé, dont l'écho se perd entre les arbres et le temps.
Sans nulle autre présence que soi-même et quelques mésanges aventureuses.

L'air y est vif et piquant, le soleil éblouissant et l'odeur des feuilles sur le sol, des rares feuilles qui s'y trouvent encore; éveille ma curiosité pour cet endroit que je négligeais.

L'étang marécageux est recouvert d'une fine couche de glace, aucun oiseau ( dommage mais surement trop tard en saisons) , rien que le silence troublant.

La pause est permise malgré que mes pas suivent le  rythme d'une balade de reconnaissance, je suis en paix avec moi-même et admire cet instant magique, presque hors du temps.
Qui prend le temps d'écouter le silence ?
Qui prend le temps de regarder la trace au sol que forment mes pas....

 Qui ose prendre le temps d'être....


    Je contourne, et prend plaisir a revenir sur mon chemin, afin de sentir et ressentir la chaleur du soleil dans mon dos et dans mon visage au point d'en être aveuglée.   Sans mes lunettes soleil, je n'y vois rien, mais épargne mes yeux, si je porte mes verres correcteurs, je peux trouver et admirer mais me fait rissoler la rétine, un choix embarrassant...

J'opte pour voir loin, rechercher ... trouver, reconnaître le lieu oublié. Profiter du moment présent, le savourer.



    La crainte s'infiltre dans mon rythme, depuis le temps que je n'y suis pas venue, je me sens voyeuse, tricheuse... Ce paradis m'en voudra t'il de l'avoir ainsi abandonné? Les repères sont les mêmes ou presque, je retrouve avec facilité le pas léger qui me mène la où je le veux.. Le saute - roches afin de m'y rendre, le saute-ruisseau pour y accéder et finalement le saute-tronc pour y m'y rendre et retrouver ce moment sublime, cet instant hors du réel ...   De pas en pas, enjambées en enjambées je m'y remet, je n'avais pas perdu cet amour, mais juste un peu mis de coté. Amour de cet endroit magique ou Fées et Lutins y vivent. La ou les oiseux sont encore a leur vie libre et sans contrainte, nul besoin pour eux de quémander... Il leur suffit de chercher... Une vie d'oiseaux au naturel....

 





L.habitat

Le trou de serrure... Que de souvenirs se bousculent, mais le coeur y est en paix, pas un seul moment ou la gorge se sent juste un peu , un tout petit peu serrée....



Un endroit ou les  êtres légendaires s'activent loin de notre regard, qui sait si ils ne jettent pas un oeil sur nous humains qui s'imposent, comme moi j'ai osé le faire d'un sans gêne évident en regardant par le trou de la serrure?


Rien d'excessif en ce matin de novembre ou soleil et froidure se livraient en duel.
Que de la contemplation, de l'admiration.
Béatitude
Calme et modération....
Paix et Sérénité,
RÉFLEXION.

Puiser dans la vie ce petit quelque chose qui fera de cette journée, un moment exclusif.

Et lorsque l'on quitte la paradis nous nous devons de remercier l'univers, ou le créateur c'est selon votre choix, vos croyances de vie... Mais pensons a remercier car au bout de la route ne signifie pas la fin du rêve !

Gardez l'oeil ouvert marcheurs du petit matin, car... Si ce n'est pas le loup qui vous surveille, on ne sait jamais si la cousine germaine de Grands Z'oreilles ne vous y attend pas pendant la pause déjeuner.

Elle a tant a vous murmurer ...
Tendez l'oreille car elle parle tout bas, tout bas ....




Et jamais ne reste bien longtemps a vous faire de beaux yeux!


Oubliez les matins sous la couette, juste un premier café avalé a la va vite et un petit déjeuner pour vous donner un élan du jour, le reste suivra aisément, facilement, vos pas s'harmoniseront d'eux même.

4 commentaires:

Solange a dit…

Jolies photos, des troncs d'arbre insolites et de belles rencontres. Beau billet.

Miss Lulu a dit…

Merci beaucoup Solange, tout le plaisir est pour moi de partager cette nature si généreuse en beauté!

Allie a dit…

J'ador cette période de l'année! On a la chance d'avoir beaucoup de soleil en novembre et une luminosité extraordinaire! Tes photos sont magnifiques! J'adore les arbres qui poussent en se croyant vivre dans un conte de fée! ;)

Miss Lulu a dit…

Merci Allie qui comme moi savoure le moment présent !
Un pur conte de fées !