mardi 17 février 2015

 
 
 
Pauvre merle d'Amérique qui combat le froid.
Lui qui d'habitude migre vers des régions plus chaude.
Celui-là a surement raté son train !

Il sera plus vigilent l'an prochain à l'approche de l'hiver.

1 commentaire:

Solange a dit…

Je le plaints pauvre petit, bien vêtu on a du mal à supporter ça.

Une petite colère

Il en avait assez le ciel de tout ces nuages .... De ce temps de pluie, temps incertain. Alors une grande peine l'a envahi et il a t...