lundi 18 février 2013

Dos au vent .






A peu de chose près j'avais presque oublié la puissance du vent de février. Et aussi impardonnable que ce puisse être je ne croyais plus ou presque plus a son retour.

Les battures se sont enfuies, pour le peu qu'il y en a eu cette année.
Mais la turbulence m'a fait sortir de ma torpeur, moi qui osais rêver au printemps, au jardin et au vélo. Je devais, survie s'impose par grands vents remplir la cave a bois et l'ivresse du soleil combiné aux vents présents... Je suis partie franc Ouest de face et au retour de dos !

1 commentaire:

Adiante a dit…

Un billet vraiment bien écrit me laissant imaginer le vent ...

Merci aussi pour votre visite au jardin !

Au moin une fois par jour ....

Au moins une fois par jour nous recevons des veilles et alertes d'orages violents. La pluie est devenue journalière, pas moyen de passer...