vendredi 8 juin 2012

Les mains dans la terre




Un petit coin pour le bonheur c'est tout ce dont j'ai besoin afin de me plonger tête première dans la plus belle des méditations.
Depuis toujours il me semble j'ai aimé jardiner. Que ce soit le potager ou les rocailles, plate bandes et plantes d'intérieur.

Depuis 3 ans déjà je dois me contenter d'un lot au jardin communautaire pour le potager, j'ai trouvé l'adaptation un peu difficile... Il faut planifier et mettre de coté du temps pour s'y rendre, enfin ce n'est pas le même feeling que d'avoir son potager chez soi. De pouvoir y travailler au travers des autres occupations en sirotant un thé glacé ou autre.
Mais je dois avouer que je ne m'en passerais pas et si c'est la seule manière de faire je continuerai encore longtemps.

J'ai délaissé le blog car biner la terre, l'engraisser, semer, planter et tuteurer demande du temps et en plus des vivaces a la maison !
Que j'avais un peu négligées l'an passé. Mais cette année je suis partie en lion tout est fait et bien fait. J'ai encore cette année donné de mon temps ( mais je le prends ou ce temps?) bénévolement afin de bien sarcler et arracher la prêle dans le jardin anglais de la municipalité.


Rien n'est plus relaxant pour moi que d'avoir les mains dans la terre, le coeur réjoui dans les floraisons qui se succèdent et la tête pleine de rêve.
On en revient courbaturée, sale mais avec cette plénitude qui nous fait sourire tant nous sommes fières du travail accompli et devant tant de beautés.

Pour le potager je n'arriverai jamais a me limiter, encore cette année une orgie de tomates, une incroyable variété de laitues, des carottes, courges, concombres, fèves .... fines herbes etc.
Je mangerai frais du jour et aussi en ferai des conserves, et congélation afin d'étirer les délices de l'été !

Et vous ?


1 commentaire:

Solange a dit…

J'ai déjà beaucoup jardiné,mais maintenant je n'ai plus le temps je garde mes petits-enfants. Mais j'ai encore mon coin de fleurs, c'est vrai que c'est une belle détente.

Une petite colère

Il en avait assez le ciel de tout ces nuages .... De ce temps de pluie, temps incertain. Alors une grande peine l'a envahi et il a t...