mercredi 14 septembre 2011

Certitude

Mardi matin
C’était le jour....Ou nous devions savoir.
Le jour de LA nouvelle
La grande nouvelle
ou .... la déception, le début de la grande finale.
Lundi comme une vraie folle dans un élan de vitesse afin de ne pas trop y penser, de ne pas remplir ma tête de peurs, de non certitudes... Je me suis mise au labeur éreintant.
Tout y a passé autant a l'extérieur qu'a l'intérieur.
Fourbue, épuisée et sans trop donner une chance aux émotions déjà a fleur de peau de déborder je me suis couchée tôt; prête a ne point voir le sommeil passer.
Mais pourtant le marchant de sable est passé, m'a enveloppé tout doucement et je me suis laisser couler dans un sommeil bienfaisant.
Au petit matin nous sommes partis, moi confiante, sereine et apaisée...mais malgré tout...  je ne peux le cacher, mon cœur battait la chamade, ma mémoire me jouait quelques tours, je parlais de tout et de rien, ne laissant aucune chance au silence de s'installer afin de percer mon incertitude et celle d'Amoureux.
Malgré que j'y croyais fermement, que rien ne pouvait m'ébranler il reste que...
Nous avons eu enfin le résultat des premiers mois de traitement d,Amoureux. Ils sont donc POSITIFS!!!
Amoureux devra continuer encore pendant des mois et des mois mais le tout fonctionne rondement bien!
Epuise
amaigri
le teint grisatre
Il avait cette incompréhension dans son regards des mauvais jours, ou ses yeux si bleus deviennent trop pâles.
Il ne cessait de demander le résultat des test sanguins...
Et moi je souriais
debout dans mon coin
en remerciant
ceux qui de la haut devaient en avoir plein leurs ailes de m'entendre!
Et je souriais a en avoir mal!
En disant
Oh merci
enfin merci...
C'EST BÊTE HEIN?
Oui il y a des risques
 et tant que le tout ne sera terminé on ne peut crier victoire....
Je crierai victoire quand je saurai
et que j'aurai la certitude entre mes mains, pas avant, mais la au moins un cap est franchi et pas le moindre.
Au retour j'ai tout simplement dit que nous venions de vivre le plus beau moment qui puisse être.
Que nous étions comblés par la vie.
Puis un petit détour par la pharmacie évidemment et hop Amoureux est de retour chez lui.... Et moi chez moi .
Agréable hein comme vie de couple?
Amoureux est comme un cerf volant
On doit tenir la ficelle car un petit vent contraire peu tout ébranler, mais la multitudes de rubans colorés fait de chaques jours un jour nouveau.



 

Aucun commentaire:

Veille d'orages violents

Info météo : Veilles d'orages violents ! Rien de bien surprenant car avec cette chaleur et le taux d'humidité dur...