dimanche 28 octobre 2012

Dominical

N'y avait il pas autrefois une publicité disant que le Dimanche la lumière avait un goût de mélancolie?



Quelque fois je proclame que les Dimanches sont lourds comme un châle trop chaud a porter; mais pas celui-ci.

Il y a eu la lueur magique matinale dont la presque totalité des résidents jasent encore, la cuisson des scones puis la marche au boisé en très agréable compagnie.







A part quelques mésanges, sittelle, geai bleu et écureuils rien de particulier que la rassurante normalité.



Une finale de week-end comme je les aime, calme dans les limite du possible mais aussi variée et sereine.
Faite de tout petits riens qui mis bout a bout forment une chaîne de bonheur.





2 commentaires:

Solange a dit…

Merci de partager ce bonheur avec nous.

Solange a dit…

Merci de partager ce moment avec nous.

Veille d'orages violents

Info météo : Veilles d'orages violents ! Rien de bien surprenant car avec cette chaleur et le taux d'humidité dur...