lundi 19 mai 2008

Mes amis ailés



Ils me font honneur de leur visite, quelques uns plus timides, d'autres arrogants, voir même impolis..
Du très coloré au plus brun, des bruns...
Du grand chanteur au jacasseur, tous me font plaisir.
Certains sont impossible a photographier, ca me prendrait un appareil photo performant...
Mais ce matin, je crois bien qu'il a eu pitié de moi, moi qui le regarde, le cherche admire son chant et son coloris.
Lui qui mondain se cache au sommets des grands érables, et qui de sa hauteur entonne des trilles
incroyables.
Turlute a sa belle des hymnes d'amour, des promesses, des Odes incroyables.
Pour une fois sans cesser son chant, il s'est laissé capturer un peu de son orangé flamboyant.
Merci a toi
magnifique Oriole de Baltimore.

3 commentaires:

le jardin de caro a dit…

pas facile de les prendre en photos moi je n'y arrive jamais

Miss Lulu a dit…

si tu savais combien de fois j'ai raté.

La Chouette a dit…

Ils sont rapides. Je n'arrive jamais à bien les contempler. Une tache colorée et voilà, c'est fini. Mais leur chant est superbe en effet.

Au moin une fois par jour ....

Au moins une fois par jour nous recevons des veilles et alertes d'orages violents. La pluie est devenue journalière, pas moyen de passer...