mercredi 6 mai 2015

Le jardin s'éveille.

 
 
 La grippe nous est tombé dessus sans préavis.
Nous obligeant à prendre une pause pour les travaux de rénovation dans la maison et oublier pour un temps les travaux au jardin.
Mais j'avais pris de l'avance malgré le temps pluvieux des dernières semaines. Chaque fois que la pluie cessait je sortais travailler sur le terrain de cette façon il n'y a pas trop de retard dû à la grippe. Pour le reste dès que la santé ira mieux je prendrai les bouchées doubles ou le temps qu'il faudra afin de combler le retard.


 
 
 
Tout doucement j'ai fait le tour du jardin en contemplant les plants au potager, les rosiers et autres vivaces.
Regardant tout au fond du bassin les Koi qui sortent de leur léthargie hivernale.
Beaucoup de plantes semblent ne pas avoir apprécié l'hiver glacial et quasi sans neige. Certaines n'ont pas survécu, d'autres vont s'en sortir haut la main et les autres avec peine et misère.
Avec le temps j'y verrai. Un pas à la fois.




 
La vie reprend peu à peu.
Sous les rayons du soleil.
La ou il y a de la vie, il y a de l'espoir.
A chaque jour suffit sa peine !
 
 
 


Aucun commentaire:

Une petite colère

Il en avait assez le ciel de tout ces nuages .... De ce temps de pluie, temps incertain. Alors une grande peine l'a envahi et il a t...